Alpha – le grand chamboulement

Alpha est entré dans ma vie en janvier 2017. Un coup de cœur comme j’en ai peu connu, confirmé par la communication animale et des circonstances d’achats peu communes (qui sont détaillées ici).

Aujourd’hui, après un an de vie commune, je peux affirmer que cet immense cœur sur pattes à bouleverser énormément de chose dans ma vie ! Il y a un an c’est une petite crevette plutôt rachitique qui est entré dans ma vie, aujourd’hui il a bien évolué physiquement et mentalement. Et c’est ce que je vais tenter de vous retracer ici.

img_20170121_122400

Outch ! Comment j’ai pu aimer ce physique…

Le premier but avec Alpha a été de le reconstruire physiquement et surtout mentalement. Il est arrivé avec toutes ses barricades autour de son cœur et une tendinite des postérieurs.

1- Soigner le corps

Premièrement, des séances d’ostéopathie, de biorésonnance (à voir ici) et de soins à l’argile. Une vie au pré, avec du mouvement pour permettre aux tendons de se reconstruire doucement. Cette étape nous a pris 4 mois. Au mois de mai, j’ai pu poser mes délicates (hum hum) fesses sur son dos.

Et là nous avons commencer le travail monté de musculation !! En effet, j’avais volontairement laissé Alpha fondre encore plus musculairement. Tout d’abord afin de lui faire perdre toute cette musculature totalement à l’envers acquise en 5 années de dur labeur pour son éleveur (qu’il me pardonne d’avoir réduit son travail à néant =P ). Et ensuite parce que je l’avoue, le travail de musculation à pied c’est vraiment pas mon truc !! Je n’aime pas vraiment ça et en plus je ne sais pas vraiment bien faire.

Je vous laisse donc juger de sa belle croupe charnue, ses abdos en béton, sa ligne du dessus bien dessinée et son encolure de boby-builder (photo du 30 avril 2017) :

IMG_2481bis

Maintenant que je partais de zéro, j’allais pouvoir l’aider à avoir un corps qui fonctionne bien ! A grand renfort de travail aux deux pistes, de flexions et d’incurvation, sans oublier beaucoup d’extérieur durant l’été, voilà le résultat sept mois plus tard :

24993667_1673764339348934_7346255858246218253_n

Il n’y a pas photo !! J’ai eu du mal à le reconnaitre sur les photos du printemps… Je me suis fier à sa pelote en tête pour le retrouver sur certaines !! En parallèle de la reconstruction physique, j’ai tenté de l’aider à mieux gérer ses émotions et son comportement face à un humain.

2- Soigner le cœur

Alpha est arrivé avec des barricades autour du cœur. La première étape (et celle sur laquelle je travaille toujours) est de lui faire comprendre qu’il peut s’exprimer face à l’humain et pas seulement rester prostré. Il peut s’exprimer face à moi. Il a plutôt vite compris le principe mais nous y travaillons toujours car il y a encore des situations où il se renferme dans son coin.

Mais une fois le premier mois passé, Alpha avait compris qu’il n’avais pas à avoir peur de moi. Et là je me suis retrouvé face à un nouveau problème : Alpha avait pris le leadership et menais notre duo. Le soucis était clairement visible lorsqu’il avait peur de quelque chose, il aurai pu marcher sur mon cadavre pour fuir un papillon… Je commençais à avoir peur de lui. Un cours à pied avec une monitrice a régler le soucis de manière apparente : j’ai repris ma position d’humaine qui sais où elle va, qui montre à son cheval qu’il n’y a pas de danger. Ouf ! Le problème a été pris à temps ! Désormais Alpha me suis volontiers, nous n’avons pas encore rencontre de situations où la peur prend le dessus au point de m’oublier totalement.

Un énorme tournant dans notre relation a été le traitement shiatsu qui lui a été prodigué en octobre et novembre… Après deux séances j’ai découvert un autre cheval ! Plein de vie, qui a envie de contact et qui s’épanouit vraiment au travail. Un changement radical pour lui comme pour moi. Il arrive encore plus à recevoir et se braque beaucoup moins. Il essaye toujours plus de réfléchir avant d’agir.

 

3- Se soigner à deux

Une question que j’avais posé à Alpha au moment de son achat était ce qu’il pouvait m’apporter et en quoi je pouvais l’aider. Sa réponse était que je pouvais lui apporter de la joie et qu’il pouvais m’apporter de la force. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a tenu sa promesse ! C’est grâce à lui que j’ai eu la force d’affronter de nombreuses situations cette année dont les maladies de Uisper ou certains changements dans mes projets professionnels.

Alpha m’a apporté une énergie “Feu” qui me faisait défaut. Tandis que je lui apporte l’envie de jouer qu’il avait perdu. Un cercle vertueux qui ne peut qu’aller dans le bon sens.

19642477_1718278144897553_413284451478199568_n

Notre dernier jeu : sauter les troncs à forêt !

Alpha est aussi le cheval qui m’a permis de remettre le pied à l’étrier ! Et qui me permet de m’accomplir dans ma vie de cavalière et pas seulement de gardienne. Nous réapprenons à évoluer en binôme tous les deux en nous amusant pour continuer à évoluer !

Pour conclure je suis plus que ravie de cette première année passé ensemble ! Malgré les “bas”, il y a toujours des “hauts” qui sont le plus importants pour moi. Je suis surprise tous les jours de l’évolution de ce petit cheval au si grand cœur. Et j’espère l’être encore plus dans les années à venir !