Miroiter son cheval

Ça c’est un exercice qui m’a fort perturbé ! Si simple et pourtant si compliqué pour moi. L’exercice est de marcher en synchronisant ses jambes avec les antérieurs du cheval.

Mais quel est l’intérêt de cet exercice ? Il y en a plusieurs :

  • Le cheval apprend que ce qu’il fait a de l’importance pour vous, c’est vous qui le regardais faire à 100%.
  • Le cheval gagne en confiance en lui. En effet, il prend ici un rôle de professeur, de leader, c’est lui qui vous apprend à marcher comme lui. Alpha a été fort perturbé par cet exercice en partie parce que je ne lui disais plus quoi faire, c’est lui qui devait décider, pas facile.
  • Vous apprenez à mieux connaitre votre cheval et à comprendre comment il marche.
  • Les chevaux apprennent beaucoup par miroir (cf le poulain avec sa mère). Si il apprend que ce miroir fonctionne aussi avec vous il y a des chances pour que certains apprentissage soit facilité ! Par exemple les arrêts au-dessus d’une barre ou les croisements d’antérieurs.
  • Ça vous fait travailler votre proprioception à vous !

Et donc comment faire pour que ça se passe bien ?

Lancez votre cheval au pas, avec une target par exemple, une fois que le cheval est lancé mimé le sur quelques foulées.

Vous pouvez aussi attendre que votre cheval avance, sans que vous ne lui ailliez demandé, et le suivre. Dans ce cas l’autonomie du cheval et sa capacité à gérer lui-même la séance sont d’autant améliorées.

Capture2

Pourquoi le miroitement c’est bien pour votre cerveau ?

Votre cerveau est un gros flemmard ! En gros une tâche à la fois c’est déjà bien assez pour lui.

Exemple : quand vous parlez à votre meilleur pote en vous promenant dans les bois vos pas vont se synchroniser. Par contre quand vous rencontrez un passage difficile où vos pas sont désynchronisés par la force des choses (et les gros cailloux sur le chemin) vous allez stopper la discussion sans même vous en rendre compte !

De plus :

Le zoologiste Desmond Morris, spécialiste du comportement animal, affirme que cela est dû à une volonté inconsciente de montrer à notre compagnon que nous sommes d’accord avec lui puisque nous marchons au même rythme. C’est aussi un signe à l’égard des autres, exprimant notre synchronisation, notre empathie.

Je m’excuse, je n’ai pas réussi à retrouver l’étude en question… Si une bonne âme est plus douée en recherche scientifique que moi et à du temps à donner je suis preneuse.

Mais bon, sans étude scientifique, cette phrase retranscris parfaitement mon ressenti avec les chevaux que je côtoie. En miroitant l’autre on se place comme son égal, et non comme son « supérieur ».

A vous d’essayer avec votre cheval ! J’ai hâte d’entendre votre retour d’expérimentation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s